7 façons d’empêcher les jeunes filles de perdre leur confiance en raison de leurs règles. | P&G redonne

7 façons d’empêcher les jeunes filles de perdre leur confiance en raison de leurs règles.

Always et le rapport « Let’s Talk Periods » de Plan International Canada posent un regard nouveau sur la santé et l’hygiène menstruelles au Canada.

Les règles sont trop souvent une source de honte, de peur et de gêne chez les jeunes Canadiennes. Le nouveau rapport montre que 83 % des jeunes Canadiennes (âgées de 13 à 21 ans) qui ont leurs règles ont essayé de le cacher et que 50 % d’entre elles ont déjà menti à ce sujet.


Poursuivez votre lecture pour découvrir de nouvelles conclusions clés et savoir ce que vous pouvez faire pour aider.


Parler des règles est tabou. Or, en parler peut aider les jeunes filles à se sentir plus confiantes.


Le Canada se classe dans la moitié inférieure des pays interrogés en ce qui concerne le soutien de la société à parler ouvertement des règles. En fait, les Canadiens se sentent plus à l’aise de parler ouvertement de sexe ou de politique (49 %) que de règles (46 %).

Comment aider :


  • Parlez des règles. En plus d’aider les jeunes filles à se sentir soutenues, la communication ouverte concernant les règles aidera à susciter la sensibilisation aux enjeux entourant la santé et l’hygiène menstruelles, pour que ces sujets puissent être mieux abordés.
  • Partagez vos expériences en matière de règles. Visitez plancanada.ca/LetsTalkPeriods pour aider à montrer que les règles sont un aspect normal et sain de la vie – et un sujet qui devrait être abordé!

Les moqueries et les humiliations sont courantes.


Plus de deux jeunes filles sur cinq âgées de 13 à 21 ans ont été victimes de moqueries ou d’humiliations en raison de leurs règles. Bien que près d’une personne sur quatre estime que les blagues concernant les règles sont inoffensives, elles mènent à des sentiments de gêne, d’embarras et de perte de confiance.

Comment aider :


  • Prenez position pour empêcher les humiliations liées aux règles. Si vous êtes témoin ou entendez quelqu’un qui est victime d’humiliations ou qui fait des blagues inappropriées, aidez cette personne à comprendre les répercussions négatives que ces actions pourraient avoir.

Le niveau de compréhension des règles est bas.


Un jeune sur quatre ne sait pas pourquoi certaines personnes ont des règles et comment elles peuvent être gérées. Alors, il n’est pas surprenant qu’une jeune fille sur trois qui a ses menstruations ne se sente pas prête pour ses premières règles.


Malheureusement, la pandémie de la COVID-19 n’a fait qu’aggraver le problème. Près d’un jeune sur cinq a le sentiment qu’il en a appris moins sur la puberté et les règles en raison des fermetures d’écoles.


Comment aider :

  • Renseignez-vous au sujet des règles et partagez vos connaissances. Vous trouverez des ressources gratuites au always.com.
  • Défendez l’éducation de la santé et l’hygiène menstruelles au sein de votre communauté. Si vous croyez que l’école de votre quartier, ou votre groupe communautaire n’enseignent pas assez aux enfants les aspects de la puberté, encouragez-les à en faire plus. Vous pouvez leur partager les ressources éducatives gratuites d’Always, au besoin.

L’accès aux produits menstruels continue de poser problème au Canada, surtout compte tenu de l’impact de la COVID-19 :

Les recherches ont montré que le manque de produits menstruels mène les jeunes filles à manquer des journées d’école et des activités pour renforcer la confiance, et a ainsi un impact négatif sur le comportement et les émotions. Au Canada, près d’une jeune fille sur sept s’absente de l’école parce qu’elle n’a pas accès à des produits menstruels. De plus, la pandémie de la COVID-19 ne fait qu’aggraver les choses, avec une personne sur sept qui s’inquiète de sa capacité à se payer des produits menstruels.


Les gouvernements provinciaux ont commencé à mettre en place des mesures pour aider à remédier au manque d’accès aux produits menstruels, mais il y a beaucoup plus à faire pour aider à éliminer la précarité menstruelle.


Comment aider :


  • Joignez-vous à nous pour soutenir le mouvement Always #NonÀLaPrécaritéMenstruelle. Choisissez cette cause et répondez à un sondage, numérisez un reçu ou faites don de points afin d’aider à rendre la protection hygiénique plus accessible à celles qui en ont besoin.
  • Apprenez-en davantage au sujet des politiques et mesures gouvernementales qui visent à améliorer l’accès et participez au mouvement